Malgré toutes les précautions, l'utilisation d'un hélicoptère modèle réduit est un danger potentiel pour votre vie et celle des tierces personnes.

Ne débuter jamais l’hélicoptère modèle réduit, tout seul dans votre coin, vous ne progresserez pas dans les bonnes conditions, les conseils que vous donneront les clubs et les écoles, vous ferront gagner du temps et de l’argent.

Un hélicoptère est équipé de deux rotors tournants à grande vitesse. Ils sont à l'origine d'un grands nombres accidents.

La mise en service ne doit se faire uniquement, si le propriétaire maîtrise l'hélicoptère modèle réduit de manière sure.

Les débutants doivent passer par un apprentissage dans un club ou une école de pilotage.

Les manœuvres exécutées doivent être absolument maîtrisés.

En cas d'un atterrissage dur, les pales ou d'autres pièces peuvent être endommagés sans que l'on s'aperçoive tout de suite.

Pour cela, un contrôle doit être effectué après chaque vol car une pièce se dégageant peut être mortel.

La mise en service d'un hélicoptère modèle réduit ne peut se faire qu'après souscription à une assurance couvrant ce genre de loisir ou à l'adhésion à un club affilié à la FFAM (qui comprend une assurance spécifique).

Exécuté correctement et en apportant le soin nécessaire, l'hélicoptère modèle réduit est un loisir créatif, éducatif et reposant.